top of page
  • Ahmad Bashari

La réunion avec l'espagnol est organisée par la délégation du Comité ministériel désignée par le Sommet extraordinaire arabo-islamique conjoint.


Après le Sommet extraordinaire arabo-islamique conjoint du 1er juin 2024 à Madrid, un Comité ministériel dirigé par le prince Faisal bin Farhan bin Abdullah d'Arabie saoudite a rencontré le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Alvarez.




La plupart du temps, le bombardement israélien de la bande de Gaza et de la ville de Rafah a été débattu, en plus de la nécessité d'un cessez-le-feu précoce et d'une aide humanitaire à Gaza.




Le Comité s'est félicité de la reconnaissance par l'Espagne de l'État palestinien et de ses efforts en faveur des droits et de la dignité du peuple palestinien, et a discuté des efforts visant à promouvoir l'état de Palestine et à mettre en œuvre la solution à deux États.




Le Sommet extraordinaire arabo-islamique conjoint a créé le Comité ministériel, présidé par le prince Faisal bin Farhan bin Abdullah, ministre des Affaires étrangères de l'Arabie saoudite, qui s'est rencontré avec José Manuel Alvarez, ministre espagnol des affaires extérieures, le 1er juin 2024 à Madrid (Espagne). Sheikh Mohammed bin Abdulrahman bin Jassim Al Thani, Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Qatar; Dr Mohammed Mustafa, Premier Ministre et Ministre des affaires extérieures de la Palestine; Ayman Safadi, Vice-Premier Ministre de la Jordanie; Hakan Fidan, Ministre d'État de la Turquie; et Hussein Ibrahim Taha, Secrétaire général de l'Organisation de coopération islamique (OIC), furent les quatre personnes qui composèrent le Comité. L'attaque israélienne contre la bande de Gaza et la ville de Rafah a été le principal sujet de discussion.




La conversation a mis l'accent sur l'importance d'un cessez-le-feu immédiat et de la fourniture d'une aide humanitaire substantielle et durable dans toute la bande de Gaza. Le Comité s'est félicité des actions menées par l'Espagne en raison de sa reconnaissance de l'État palestinien et de sa lutte pour le droit du peuple palestinien de vivre dans la dignité et la liberté au sein de son État indépendant et souverain, créé le 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale. La conférence a également examiné les efforts déployés par le Comité pour promouvoir l'État palestinien et mettre en œuvre la solution à deux États. Nous avons procédé à cette évaluation dans le cadre de l'Initiative arabe pour la paix et d'autres initiatives internationales pertinentes.




Les délégués ont souligné qu'il était important que la communauté internationale reconnaisse l'État palestinien et s'efforce de parvenir à une paix à la fois significative et globale, qui protège les droits du peuple palestinien tout en assurant la stabilité de la région. Ils ont critiqué la nécessité de mettre fin à toutes les opérations israéliennes unilatérales et illégales en Cisjordanie, de tenir compte du droit international et des normes humanitaires et de rendre l'occupation israélite responsable des crimes qu'elle a commis contre la population civile innocente.






Voulez-vous un e-mail KSA.com ?

- Obtenez votre propre e-mail KSA.com comme [email protected]

- 50 Go d'espace Web inclus

- intimité totale

- newsletters gratuites

Nous écoutons.
Veuillez nous contacter.

Thanks for submitting!

© 2023 KSA.com est en développement et

exploité par Jobtiles LTD

www.Jobtiles.com

politique de confidentialité

Éditeur et éditeur : Harald Stuckler

bottom of page